Papercraft Kezako ?

L’activité principale des membres de l’association étant le Papercraft un petit article de fond semblait de bon aloi.

 

Contrairement à bon nombre de maquette dont le plastique, et ses dérivés, est le matériau de prédilection, le Papercraft ne demande que du papier. Les pièces d’une réalisation sont à découper dans une ou plusieurs feuilles de papier. Il suffit ensuite de les plier suivant des arrêtes définies ou de leur donner forme et enfin les coller ensemble à l’aide des languettes prévues à cette effet.

Le Papercraft (la maquette en papier) peut-être vu comme un cousin de l’Origami (l’art du pliage en papier), bien que les techniques utilisées soient différentes (découpage, pliage et collage pour le premier, pliage uniquement pour le deuxième).

Le résultat peut être très simple et rapide à monter, environ une heure pour un personnage cubique, ou complexe et réaliste et pouvant nécessiter plusieurs dizaines d’heures. Tout est réalisable en Papercraft, que ce soient des personnages, armes, véhicules, bateaux, bâtiments, animaux…

 

La majorité des modèles que les membres de l’association réalisent, sont directement trouvés et téléchargés sur internet, via différents sites. Des forums existent également et nous permettent de dialoguer sur les techniques et astuces de montage et partager les modèles trouvés.

Il est également possible de concevoir soi-même des Papercraft. On utilise pour cela un logiciel 3D pour créer la forme « volume » du modèle (points, arrêtes et facettes), puis un logiciel graphique afin de mettre en couleurs et textures ce volume, et enfin un dernier logiciel qui permet de « déplier » le modèle et de le mettre à plat sur feuilles. Il ne reste plus qu’à imprimer ces feuilles sur un papier cartonné, pour donner un peu de résistance aux pièces, et passer au découpage – montage.

La phase de création d’un papercraft sur ordinateur représente ainsi deux tiers du temps total (du premier point en 3D jusqu’à la dernière languette collée). Le montage (après impression via imprimante) nécessite le tiers restant.

 

Voici en 4 images, les principales actions :

[singlepic id=944 w=320 h=240 float=center]

 

Maintenant passons à un petit cour d’histoire.

Historiquement, le Papercraft existe depuis environ 160 ans.

Pendant la Seconde Guerre et dans les années qui suivirent, compte tenu du manque de moyens et de matières premières, la maquette en carton fut un loisir très prisé. Mais il tomba dans l’oubli à l’apparition de la maquette en plastique dans les années 1950, plus facile à monter, et souvent plus fidèle, qui mit un terme au développement de la maquette en carton dans la plupart des pays, dont la France.

L’informatique graphique développée sur ordinateur personnel et Internet sont en train de totalement bouleverser ce loisir. En effet, un modèle à construire n’est rien d’autre qu’un ensemble de pages à imprimer sur papier cartonné : il se résume à un fichier que l’on peut stocker, transmettre sans difficulté et imprimer autant de fois qu’il est nécessaire.

Avec l’augmentation constante de la communauté de personne pratiquant le Papercraft et la création de Papercraft pour certains, il est de plus en plus commun de trouver non seulement les planches à imprimer sous forme de fichiers informatiques, mais également (et de plus en plus) les fichiers 3D, résultant de l’étape précédente de la création.

 

Le Papercraft, à la condition d’en concevoir soi-même, est une activité et un loisir, qui permet de créer une passerelle entre l’univers virtuel qu’est le monde de l’informatique (via les images de personnage, du manga, des jeux vidéo…) et le monde réel que représente une figurine que l’on peut toucher du doigt.

La finalité que représente le montage d’un personnage dans une posture définie, issu d’une illustration, d’un croquis ou image trouvée sur un site quelconque, et rendu possible grâce à son ordinateur personnel (pour peu que l’on connaisse les logiciels).

Bookmarquez le permalien.

4 Comments

  1. Bonjour,
    Dux2081 a écrit « il faut environ 1 heure pour monter un personnage cubique »
    Bien sûr, cela dépend de la personne qui le monte, de son expérience, de son habilité et 1 heure représente le temps maximum.

  2. bonjour,je me suis permis de partager cette article sur ma page consacré au papercraft.je la trouve tres bien redigé.elle permet ainsi de mieu comprendre ce qu’est le papercraft !!

  3. oups !!! j’ai oublié de preciser le nom de la page FB !! c’est : papercraft-land

  4. aucun problème pour le partage ;) au contraire :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>